Archives du mot-clé hiver

potee-de-chou-vert-au-haddock-et-saucisse-de-morteau

Potée de chou au haddock

Comment manger du poisson en hiver tout en se réconfortant ? Il suffit de rentrer dans le lard au haddock ! Faites entrer chou frisé, céleri boule et topinambours sur le ring et vous ajouterez une saveur d’antan à ce plat d’hiver bien sous tous rapports. La saveur fumée du haddock saura finalement s’entendre avec celle du concurrent Morteau…

potee-de-chou-au-haddock

Ingrédients pour 4  concurrents :

-1 saucisse de Morteau
-2  filets de haddock
-1gros oignon, 2 gousses d’ail
-1 branche de céleri
-1 petit chou frisé
-1 petit céleri boule
-4 ou 5 carottes
-7 ou 8 topinambours
-laurier, 2 clous de girofle

 

potee-de-chou-vert-au-haddock

Faites tout d’abord blanchir le chou frisé coupé en 4 pendant quelques minutes à l’eau bouillante. Epluchez tous les légumes. Laissez les carottes et topinambours entiers, coupez en gros morceaux le céleri boule et le céleri branche.

Dans un fait-tout, placez la saucisse de Morteau, tous les légumes sauf le chou, l’ail, l’oignon piqué de deux clous de girofle et le laurier. Couvrir d’eau froide (très important pour éviter de maltraiter la saucisse de Morteau !). Poivrez.

Portez à petite ébullition et laissez mijoter pendant environ 30 minutes. Puis ajoutez le chou. Goûtez le bouillon pour rectifier éventuellement. N’oubliez pas que le haddock est très salé.

Au bout d’un quart d’heure supplémentaire, le jus aura bien réduit et sera parfumé, disposez alors le haddock côté peau en dessous sur les légumes et laissez finir de cuire à la vapeur.

Servez à l’assiette avec quelques rondelles de saucisse sur le dessus, un filet de crème liquide sur le haddock et une pointe de moutarde. N’oubliez pas le jus !

Banana Slurp, Cocktail anti-gel

Ca y’est, IL NEIIIIIGE !!! Je vous l’avais promis, on ne va pas se laisser abattre pour autant, nous allons contre-attaquer en se concoctant une potion anti-gel, un chaud-froid Banane-Orange-Chocolat, coiffé de son dôme de « neige » fouettée  à « slurper »… miam ;)

 ♦ ♦ ♦ PAILLE OBLIGATOIRE ♦ ♦ ♦

banana-slurp-boisson-anti-froidBoisson anti-froid

banana-slurp-boisson-anti-froid

Pour un gourmand solitaire qui ne se laisse pas abattre :

-1 banane
-1 orange zestée puis fraichement pressée
-1 tasse de chocolat de préférence fait avec du vrai chocolat
-Crème fouettée
-Sirop d’érable ou sirop de sucre de canne

 

Coupez une banane en gros morceaux et placez-la au congélateur le temps qu’elle soit bien givrée. Préparez votre chocolat chaud en laissant fondre une barre de bon chocolat noir, et des épices si vous le souhaitez. (Si vous êtes flemmard ou très pressé, le chocolat instantané fera l’affaire pour cette fois !) .

Lorsque la banane est congelée, mixez-la avec les 2/3 du jus d’orange. Placez ce sorbet banane crémeux au fond d’un verre, ajoutez un peu de zestes. Puis versez le chocolat chaud.

Délayez de reste du jus d’orange avec un peu de sirop d’érable. Coiffez votre verre de crème fouettée puis faites coulez ce sirop dans les rainures (c’est le meilleur moment !). Décorez avec quelques zestes d’orange.

Plantez une ou deux pailles… dégustez en traversant chaque étage pour profitez de toutes les saveurs ;)

Souvenirs d’Islande: Images d’Hiver


islande-chaud-froid-interieur-exterieur

Souvenirs d’Islande : quelques vues de la route aux alentours de Reykjavik, car je ne sais pas vous, mais je trouve que cet hiver manque de blanc (en tout cas à Paris) ! Pour lutter contre le froid… il faut du froid !

Il n’y a qu’avec de véritables images d’hiver que l’on peut s’imaginer de belles atmosphères chaleureuses. Vous voyez du verglas, je vois un feu de cheminée, vous sentez le froid qui pique le bout de vos mitaines, je pense à la tasse de chocolat chaud en rentrant, bien méritée. Je vous réserve d’ailleurs une recette de boisson réconfortante en vue de la chute de température ces prochains jours… Restez connectés !

islande-vue-de-la-routeJe retournerais en Islande même pour 48h. Contrairement à ce que l’on pense il ne fait pas si froid car le climat y est tempéré. Ce pays est absolument étonnant et je n’ai pas vu plus dépaysant à seulement 4 heures d’avions de chez nous. A cette époque de l’année où les photos ont été prises, vous pouvez partir le soir à la chasse aux aurores boréales et peut-être avoir la chance d’en voir une…

Il s’agit réellement d’un chasse et c’est aussi excitant qu’amusant : vous prenez place dans un bus « spécial expédition » digne d’une exploration lunaire à minuit, puis selon le vent et la clarté du ciel, votre guide et votre chauffeur vous tiennent au fait des changements de trajectoire en temps réel sur la route.  Même le demi-tour complet est à envisager si les infos par radio des autres chasseurs augmentent les chances de voir un phénomène. Ces rais de lumière fantomatiques sont d’un vert très lumineux pour les plus courantes, rouges ou violettes pour les plus rares.

Si vos simples petits yeux d’humains n’étaient pas capables de décoder ces couleurs pour cause de voile nuageux, ceux d’un appareil photo pourrait alors vous révéler leur don de vision nocturne. Ce fût notre cas, et c’est déjà magique !

islande-village-aux-toitures-de-tourbeLes palettes de couleurs sont surprenantes : le manteau d’hiver prend des teintes pastelles du bleu au rose, l’eau  des sources chaudes du « Blue Lagoon », véritable spa naturel, font miroiter un bleu céleste, mais l’herbe blond vénitien et le vert mousse ne sont jamais bien loin…

serres-en-islande-le-feu-sur-la-glace

 

Il n’y a que là-bas que vous pourrez voir des chutes, marcher sur une langue glacière, vous baigner dans de l’eau chaude à l’extérieur quand il fait 2°C, voir le parc national inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco abritant le premier parlement historique fondé par les vikings, ce même parc où la plaque tectonique américaine et la plaque européenne se rejoignent (ce n’est pas pour rien qu’il y a autant de volcans) ! Tout ceci dans un rayon ridicule autour de la capitale ! Et ce n’est qu’un échantillon ;)

 

islande-sur-la-route-des-geysers